Une introduction

Dès l’Antiquité, le pouvoir politique est représenté en images : les pièces de monnaie montrent l'empereur de profil et les statues servent à le glorifier. L’invention de la photographie a eu pour effet de non seulement créer un art à part entière mais a également permis aux hommes de pouvoir d’obtenir un moyen de contrôler les esprits, accentuant ainsi leur emprise sur les images, les médias et plus généralement, l'Histoire. C'est ainsi que la photographie, que l’on pourrait croire représentation exacte du réel peut être modifiée, truquée et ainsi modifier l’histoire. C'est avec l’essor de la photographie que le trucage photographique se développe. Inventé en 1826 par Nicéphore Niépce, l’appareil photographique et les techniques de développements ne cessent de s’améliorer. Défini comme une technique consistant à modifier une image afin de tromper ou surprendre le lecteur, les premières tentatives de retouches et de trucage ont sans doute été réalisées dans un but artistique mais les hommes de pouvoirs ont vite tiré profit de cette opportunité de modifier la réalité comme pour une photographie d’Abraham Lincoln en 1860 à qui on attribue la première photographie avec pour volonté de tromper (sa tête a été placée sur le corps d’un autre homme). 

Si aujourd’hui le trucage photographique est devenu courant dans les médias, la publicité, grâce à Photoshop et à la standardisation de l’appareil numérique, la réalisation de trucage était plus compliquée lorsque les appareils argentiques régnaient en maître sur le monde de la photographie, les techniques de trucage photographique étaient alors diverses. On distingue donc le photomontage, qui est un type de trucage consistant en un assemblage de différentes images afin d'en créer une nouvelle, du trucage sur négatif, qui est quant à lui une retouche sur le négatif de la photographie à la gouache, peinture ou par grattage.

La propagande est l'action de diffuser, de propager, de faire connaître, de faire admettre une doctrine, une idée, une théorie politique. Son but est d'influencer l'opinion public, de modifier sa perception d'évènements, de personnes, de produits, de convertir, de mobiliser ou de rallier des partisans.
La propagande, énoncée précédemment est donc très utilisée en temps de guerre et plus particulièrement sous un régime dictatorial comme celui de Staline en URSS.
Afin de se maintenir comme seul chef de l’Union soviétique, Staline met en place un culte de la personnalité. Il est vénéré comme un dieu vivant, admiré et adulé par la population.

Comme dit précédemment, ces techniques furent rapidement usées à des fins de contrôler les esprits, notamment en Union soviétique. En effet, nous nous demanderons en quoi Staline a-t-il utilisé ces diverses techniques de trucage photographique à des fins de propagande...

Afin de répondre à cette interrogation, nous verrons tout d’abord, les différentes techniques photographiques au XXème siècle, puis les étapes de développement.
Ensuite, nous parlerons des techniques de trucage par photomontage à travers un exemple : Lénine à la tribune.
Enfin nous nous intéresserons à l’opération de falsification, sur le négatif directement, réalisée lors d’une photographie du levé du drapeau au sommet du Reichstag lors de la prise de Berlin, durant la Seconde guerre mondiale.

Nos réflexions sur le développement s'organiseront autour de notre expérience personnelle sur le Sténopé mini-labo.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site